Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

06/09/2013

Meilleurs moments de Djokovic - Youzhny

Wawrinka terrasse Murray !



10:21 Publié dans ATP, Tennis, US Open | Tags : wawrinka, atp, tennis, us open | Lien permanent | Commentaires (0)

05/09/2013

Quand Gasquet et Nadal s'affrontaient à 13 ans...

Gasquet enfin !

Gasquet, Ferrer, ATP, Tennis, US OPEN

Richard Gasquet aurait-il vaincu le signe indien ? Le joueur français est enfin parvenu à se qualifier pour les demi-finales d'une levée du Grand Chelem, après avoir disputé un match en 5 sets... contre David Ferrer, sa bête noire qui l'avait battu à 8 reprises en 9 confrontations !

Pour se qualifier pour sa seconde demi-finale d'un Grand Chelem, après celle de Wimbledon en 2007, le Biterrois aura, 2 sets durant, fait un monstrueux étalage de sa classe. C'est bien simple, pendant les deux premières manches, le jeu de Richard approchait la perfection.

Il aura aussi fait preuve, et c'est une grande nouveauté, de détermination et d'envie de se battre. Après avoir perdu les 3ème et 4ème sets, on ne donnait plus vraiment cher de sa peau. Et pourtant ! Il s'est battu comme un lion pour gagner le droit de défier Rafael Nadal, grandissime favori, en demi-finales de cet US Open !

04/09/2013

Murray s'offre le loupé de l'année !

03/09/2013

Richard Gasquet jette ses chaussettes sur le court !

Scène pour le moins étonnante hier sur les courts de l'US Open ! A l'issue du premier set qu'il avait perdu au tie-break contre Milos Raonic, Richard Gasquet a jeté ses chaussettes sur le court... avant d'aller les ramasser sur injonction du juge-arbitre au moment de remonter sur le terrain !

Au final, Richard Gasquet a réalisé une belle perf' en battant Raonic et en se qualifiant pour les quarts de finale !

Les Américains au piquet

Reporters_d3c0f6a7067009c0a.jpgLes Etats-Unis, bastion historique du tennis masculin -de Bill Tilden à Pete Sampras en passant par Don Budge, John McEnroe, Jimmy Connors et Andre Agassi- traversent une période de crise, comme l'attestent leurs résultats en Grand Chelem.

Dimanche, quand le méconnu Tim Smyczek (109e mondial) a été éliminé au 3e tour de l'US Open, les Etats-Unis ont vécu une des pires journées de leur histoire tennistique.

Pour la première fois, aucun Américain ne va figurer en 8e de finale de l'US Open, leur tournoi national. Et pour la première année, pas un joueur Américain n'a dépassé le 3e tour lors d'un des quatre tournois du Grand Chelem.

Une claque pour un pays qui écrase le palmarès par nation avec 51 titres du Grand Chelem dans l'ère Open, très loin devant la Suède (25) et l'Australie (20).

Déjà cet été à Wimbledon, aucun Américain n'avait accédé au 3e tour du tournoi sur gazon pour la première fois depuis... 101 ans. Et encore, en 1912, aucun joueur des Etats-Unis n'avait fait le déplacement jusqu'à Londres.

Au coeur du mois d'août, le classement mondial est sorti sans aucun Américain dans le Top 20. Là encore une première, encore impensable il y a dix ans.

"Nous sommes peut-être moins présents au sommet mais je pense que nous allons revivre de bons jours avec John (Isner), Sam (Querrey), (Ryan) Harrison, ou (Jack) Sock qui marche bien, suggère Smyczek. Ce n'est pas juste de ne juger que par les résultats en Grand Chelem car John (Isner) a fait un super été mais je comprends que ce sont ces tournois majeurs qui font une carrière."

Une partie du problème vient du fait que les jeunes se détournent du tennis qui est victime de la concurrence de sports plus médiatisés aux Etats-Unis.

"Nous avons besoin d'attirer sur des courts de tennis des jeunes qui vont vers le basket ou le football américain, assure John McEnroe. Soit on trouve de meilleurs athlètes soit on prend des gars de 2,10 m qui servirait à 240 km/h et qui rendrait la vie impossible aux autres."

"Il faut qu'on élargisse la base, il n'y a pas assez de joueurs dans les rangs des jeunes", constate James Blake, ex N.4 mondial, qui vient de prendre sa retraite.

La Fédération américaine (USTA) est prise entre le désintérêt pour le tennis chez les jeunes et la globalisation du sport, qui voit pousser des champions dans des pays non traditionnels. A tel point qu'on se dit aux Etats-Unis que le successeur d'Andy Roddick, dernier Américain à avoir remporté un titre du Grand Chelem masculin, n'est peut-être pas encore né.

"La réalité c'est que c'est plus dur d'arriver au sommet de nos jours, le monde entier joue au tennis, souligne Patrick McEnroe, en charge de la formation à l'USTA. On ne sait pas encore si on a trouvé ceux qui iront vers la terre promise."

Moins de jeunes intéressés mais aussi moins de sponsors et moins de tournois ATP sur le sol américain. Il y en avait 26 en 1980, il y en aura 11 en 2014. Signe de la globalisation du sport, Bogota et Rio de Janeiro ont récupéré depuis 2012 des tournois ATP historiquement disputés aux USA, à San Jose et à Los Angeles.

 

Paradoxalement, le déclin des messieurs correspond à un sursaut chez les dames. Il y a dix Américaines dans le Top 100 mondial (contre cinq Américains), Sloane Stephens est la plus jeune joueuse du Top 20 et la génération adolescente perce déjà avec notamment Madison Keys (18 ans et 40e mondiale).

09:57 Publié dans ATP, Tennis, US Open | Tags : tennis, us open, atp, usa | Lien permanent | Commentaires (0)

Les trentenaires se rebellent !

WTA, tennis, US Open, Hantuchova, Williams, Serena, Vinci, Pennetta

Fait assez rare dans le tennis féminin aujourd'hui: 5 des 8 joueuses qualifiées pour les quarts de finale ont plus de 30 ans ! Alors qu'on était habitué à voir les championnes émerger de plus en plus tôt, les anciennes du circuit font de la résistance !

Une finale opposant des joueuses ayant dépassé la trentaine, un âge qu'on estimait il n'y a pas si longtemps très élevé pour des joueuses de tennis - en attestent les retraits précoces de bon nombre de joueuses comme Justine Henin ou Kim Clijsters -, n'est donc pas à exclure !

Dans la récente histoire des Grands Chelems, seules Serena Williams et Francesca Schiavone sont parvenues à inscrire leur nom sur les prestigieux trophées. Quand elle a gagné Roland Garros, Na Li, elle, n'avait pas encore 30 ans.

Reste donc que, sur cette édition 2013 de l'US Open, Serena Williams, Daniela Hantuchova, Na Li, Roberta Vinci et Flavia Pennetta figurent parmi les 8 dernières joueuses en lice pour s'offrir le titre tant convoité.

Serena, qui rencontrera l'Espagnole Suarez Navarro partira bien évidemment avec les faveurs des pronostics pour la suite du tournoi new-yorkais.

Na Li affrontera Makarova. Elle sera favorite de sa rencontre... et pourrait rencontrer Williams en demi-finales.

Un choc italien sera aussi au programme puisque Vinci et Pennetta en découdront pour arracher une place en demi-finales. Flavia pourrait d'ailleurs nous offrir la belle histoire de ce tournoi, elle qui n'a pratiquement pas joué en 2012 suite à des blessures au dos et au poignet. Retombée à la 83ème place au ranking WTA et séparée de son entraineur, l'Italienne semblait finie pour le tennis de haut niveau. C'était sans compter sur sa détermination sans faille. Détermination dont elle a fait une belle démonstration contre Simona Halep en huitièmes de finale.

Daniela Hantuchova est un peu l'invitée surprise à ce stade de la compétition. La Slovaque, qui dispute son 50ème tournoi du Grand Chelem, atteint les quarts de finale pour la cinquième fois de sa carrière.
Très régulière, elle n'aura manqué, sur toute sa carrière, que 2 éditions de Roland Garros suite à des blessures !
Friable mentalement, elle est demeurée très longtemps une joueuse du Top 20 avant de redescendre progressivement dans la hiérarchie. Elle jouera la gagnante de la rencontre opposant Ana Ivanovic à Victoria Azarenka ! 

01/09/2013

Inusable Lleyton Hewitt

Sacré Lleyton Hewitt ! A pratiquement 33 ans, l'ancien numéro 1 mondial prend toujours autant de plaisir sur les courts ! Si en plus de ça, il recommence à faire de bons résultats...

C'est Juan-Martin Del Potro qui a fait les frais de la hargne et l'envie de vaincre de l'Australien ! En 5 sets, Lleyon est donc venu à bout de l'Argentin pour se hisser au troisième tour !

29/08/2013

US Open: que faut-il conclure de l'hécatombe belge?

Wickmayer, tennis, Goffin, ATP, US Open, WTAC'est la quatrième fois qu'un tel cas de figure se produit en... 25 ans !
Voilà. Ce qu'on craignait le plus à l'issue du tirage au sort de cet US Open, pourtant moins compliqué sur papier qu'à Wimbledon), s'est bel et bien produit. Aucun joueur belge n'est parvenu à se hisser au second tour du tournoi new-yorkais. Xavier Malisse et David Goffin se sont en effet fait éjecter cette nuit...
 
C'est la première fois depuis 2008 qu'aucun joueur noir-jaune-rouge ne parvient pas à se hisser au second tour d'un tournoi du Grand Chelem. C'était alors à Roland Garros... 
 
A l'époque, Kristof Vliegen était tombé en trois manches, vaincu par le désormais vétéran Alberto Montanes. Steve Darcis, lui, n'avait pas eu la moindre chance, battu en trois manches par David Ferrer tandis qu'Olivier Rochusavait donné du fil à retordre à l'Argentin Sebastian Decoud, s'inclinant en 5 sets... Chez les dames, Yanina Wickmayer, alors toute jeune sur le circuit, était battue 6/2 7/5 par Amanmuradova. Justine Henin et Kim Clijsters étaient absentes des courts et Kirsten Flipkens ne s'était pas qualifiée.
 
Reste donc qu'on peut pratiquement remercier la pluie de nous avoir permis d'avoir un joueur sur les terrains encore ce mercredi ! Que retenir de ces prestations de nos représentants ? D'abord, que le tennis masculin belge est à la croisée des chemins. Christophe Rochus s'est retiré et son frère, vieillissant, n'est plus qualifié directement dans les tableaux. Xavier Malisse mettra quant à lui un terme à sa carrière dans quelques mois et est loin de sa meilleure forme. Steve Darcis a également une bonne partie de sa carrière dans le rétroviseur mais revient surtout de blessure. A nouveau écarté des terrains après Wimbledon, il a également chuté au classement ATP.
Heureusement, la relève est là. Evidemment, il y a David Goffin, qui devra oublier cette année noire au plus vite mais dont les promesses de 2012 laissent présager de belles choses pour le futur. Derrière lui, Maxime Authom restera sans doute toujours un joueur un peu juste pour pouvoir briller en Grand Chelem. Ruben Bemelmans devrait pour sa part finir par percer vraiment un jour ou l'autre. Du moins, on l'espère !
 
Chez les dames, la situation est un peu différente. Kirsten Flipkens a réalisé la saison de sa vie. Elle a sa place dans le top 20 et devrait rapidement rebondir. Jouer Venus Williams au premier tour était le pire tirage possible pour une joueuse tête de série ! Yanina Wickmayer, elle, devra vraiment se remettre en question. A 23 ans, le temps continue à jouer en sa faveur. Cependant, il est grand... temps de se reprendre en mains et retrouver la confiance qui l'avait emmenée en demi-finale de l'US Open 2009. 
 
Derrière ces deux locomotives, Alison Van Uytvanck, An-Sophie Mestach et Tamarin Hendler restent de très jeunes joueuses, également prometteuses. Mestach a gagné un Grand Chelem chez les juniors, ce n'est pas rien ! Il leur faudra un peu de temps mais l'avenir leur réserve sans doute de belles choses.
 
Bref, il faudra oublier cette saison 2013, assez noire pour le tennis belge. Tout n'était pas non plus à jeter. La victoire de Darcis sur Nadal et l'accession en demi-finales de Flipkens ont eur le mérite de nous faire vibrer et restent deux fantastiques faits d'armes à retenir !