Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

22/01/2014

Nadal-Federer, les meilleurs ennemis !

Reporters_4726813.jpg

Cela fait déjà deux ans que Roger Federer et Rafaël Nadal ne s'étaient plus rencontrés en Grand Chelem. La dernière fois, c'était déjà en Australie, en 2012. C'était également en demi-finale. La fois d'avant, c'était en finale à Roland Garros. Lors de ces deux rencontres, le Majorquin s'était imposé.

D'ailleurs, on peut dire que l'Espagnol est une des plus grandes bêtes noires du Suisse puisqu'il mène allègrement dans leurs confrontations directes: 22-10 pour Rafa. C'est même encore plus criant en Grand Chelem puisque, là, le score est de 8-2 pour Nadal. Il aura également profité de ces victoires pour corriger quelque fois un Roger Federer souvent impuissant, principalement à Roland Garros. Ainsi, on peut se souvenir d'un 6/1 6/3 6/0 plus que bien tassé en finale à Paris, en 2008.

Dans la foulée, Nadal était même coupable d'un crime de lèse-majesté, battant Federer dans son jardin de Wimbledon pour ce qui sera sans doute comme le duel le plus abouti entre les deux hommes. Après avoir remporté les deux premières manches, l'Espagnol voyait Federer revenir sur lui via deux tie-breaks. A 2 sets partout, c'était finalement Nadal qui remportait la dernière manche sur le score de 9/7 ! Le début du complexe de Roger débutait réellement.

En janvier 2009, Federer craquait même à l'issue de sa défaite en Australie. Il se fendait d'un "It kills me" trahissant son impuissance face au jeu de Nadal.

Le Masters est le seul tournoi majeur dans lequel le Suissee mène devant le Majorquin. Il a remporté 4 de leurs duels (un seul en finale) contre un seul pour Rafa.

Si l'on prend en compte les dernières confrontations, c'est encore Nadal qui est loin devant puisqu'il a gagné leurs 4 derniers duels (Les Masters, Cincinnati, Rome et Indian Wells en 2013.)

Australian Open: troisième set hallucinant de Radwanska contre Azarenka

21/01/2014

Une question qui embarasse Eugénie Bouchard

WTA, Bouchard, Ivanovic, vidéo, Australian Open, Grand Slam, humour, Grand Chelem, tennisChaque match gagné sur un des deux courts centraux à l'Open d'Australie entraine un privilège: répondre aux questions des organisateurs, à même le court, sans filet ! Eugénie Bouchard, récente tombeuse d'Ana Ivanovic en quarts de finale, vient d'en faire l'expérience !

Ainsi, à la question "Si vous deviez avoir un rendez-vous avec une personne célèbre, n'importe qui et dans n'importe quel domaine", la jeune femme - elle a 19 ans - répond dans un éclat de rire quelque peu gêné "Justin Bieber", provoquant l'hilarité du public ! Le chanteur est Canadien, tout comme elle. Ceci explique sans doute, en partie, cela !

Ferrer s'en prend à un juge de ligner pour poser sa serviette !

Wawrinka tient son exploit !

13_49_18_333858817_aph1170513.jpg

Un an pratiquement jour pour jour après avoir connu la cruelle désillusion d'être éliminé par le tenant du titre, Novak Djokovic, et après être passé si près de l'exploit - Wawrinka s'était incliné 12/10 dans le cinquième et dernier set au terme du plus beau match du tournoi -, le Suisse tient sa revanche. Il vient en effet de remporter la plus belle victoire de sa carrière.

Le Suisse s'est tout simplement offert le scalp de ce même Djokovic en quarts de finale sur la marque de 9/7 dans la dernière manche, après plus de quarte heures de jeu et alors que l'Helvète commençait à souffrir de sérieuses crampes. Il se qualifie dès lors pour sa seconde demi-finale d'affilée en Grand Chelem, puisqu'il avait déjà atteint ce stade de l'épreuve à l'US Open il y a quelques mois.
Là encore, c'était le Serbe qui lui avait barré la route après un match âprement disputé au bout de 5 heures d'un combat insensé. Le public ne s'y était pas trompé, lui qui avait acclamé les deux joueurs à l'issue de cette fantastique rencontre.

On peut donc clairement affirmer que Stan vient de vaincre et sa bête noire et le signe indien !

Au prochain tour, le natif de Lausanne rencontrera Tomas Berdych. Celui-là même qu'avait rencontré Novak Djokovic il y a un an à Melbourne après s'être débarrassé de Wawrinka. L'un des deux se retrouvera donc en finale pour une apothéose qui sera dans tous les cas totalement inédite.

De l'autre côté du tableau, Murray, Nadal et Federer se disputeront la seconde place en finale. Ils devront néanmoins se méfier de Dimitrov, le quatrième larron...

Australian Open 2013

US Open 2013




Australian Open 2014

Bouchard, première Canadienne en demi-finales à Melbourne

Australian Open, tennis, WTA, Bouchard, Melbourne, Grand Slam, Grand Chelem

Elle est sans aucun doute LA grande surprise du tableau féminin cette année à Melbourne. Elle ? Il s'agit d'Eugenie Bouchard. 30ème tête de série, la jeune Canadienne a véritablement réalisé un parcours du combattant pour se hisser en demi-finales. Elle a pu profiter d'une partie de tableau pas trop compliquée pour se hisser en demi-finales de l'épreuve après s'être payé le scalp d'Ana Ivanovic, tombeuse, elle, au tour précédent de Serena Williams ! Après avoir perdu la première manche, la native de Westmound au Quebec est parvenue à inverser la tendance pour finalement émerger en trois manches.

Grâce à sa jolie performance, elle devient la première joueuse canadienne à se hisser à ce stade à l'Open d'Australie. En Grand Chelem, elle n'est pas la première puisque Carling Bassett-Seguso avait déjà réussi la même performance à Flushing Meadows.

20/01/2014

Australian Open: Murray fracasse sa raquette !

ATP, tennis, Australian open, Grand Slam, Murray, Robert

Après avoir remporté très facilement les deux premières manches contre le Français Stephane Robert (6/1 6/2), Andy Murray s'est laissé surprendre dans le troisième set qu'il perdait au tie-break. 
Furieux, l'Ecossais a alors fracassé sa raquette sur le court... avant de l'offrir à un spectateur dans les tribunes !

Finalement, l'Ecossais s'est bien repris puisqu'il a déroulé dans la quatrième manche (6/2).

Au prochain tour, il rencontrera Roger Federer, tombeur de Jo-Wilfried Tsonga, dans ce qui sera la tête d'affiche de ces quarts de finale !

ATP, tennis, Australian open, Grand Slam, Murray, Robert

Australian Open: Federer sort le match presque parfait !

Federer, tennis, ATP, Australian Open, Grand Slam, Tsonga

Roger Federer vient donc de rejoindre Andy Murray en quarts de finale après avoir sorti le match presque parfait contre un Jo-Wilfried Tsonga qui en aura vu de toutes les couleurs !

Breakant rapidement le Français dans le premier et troisième set, un peu plus tard dans le deuxième, le Suisse s'est imposé en trois manches, sans jamais trembler.

Federer n'a, de fait, pratiquement pas jamais inquiété par Tsonga, le Français étant obligé de subir les événements, regardant le Suisse en tant que spectateur.
Et pour cause, tout le registre du tennis du Bâlois y est passé: aces, services gagnants, revers venus d'ailleurs, coups droits agressifs, montées au filet, Roger avait clairement comme tactique de prendre Jo à la gorge dès le début du match, et cela a plutôt bien fonctionné.

Federer n'aura été inquiété qu'à une seule reprise, lorsqu'à 4/3 pour le Suisse, Tsonga s'est offert une balle de débreak, rapidement écartée par son adversaire en état de grâce !

Au prochain tour, l'ex numéro 1 mondial se frottera à Andy Murray. Remis de son opération au dos, le Britannique monte en puissance dans cet Open d'Australie.  Le match vaudra clairement la peine d'être vécu !

Le match quasi parfait d'Ivanovic contre Serena Williams

Les ampoules de Nadal

nadal,ampoules,australian open,tennis,atp

Si Rafaël Nadal s'est qualifié en trois sets contre le Japonais Kei Nishikori, sa victoire a été un peu plus longue que prévu à se dessiner. L'Espagnol a, en effet, eu besoin deux tie-breaks ajoutés à un 7/5 pour venir à bout du coriace Japonais. 

Les causes de ce match plus compliqué que prévu pour le Majorquin ? D'abord, rendons à Nishikori ce qui lui appartient. Le Japonais s'est battu sur chaque point, obligeant Rafa à y aller et à sortir le grand jeu. Par exemple, mené 4-1 dans le second set, le Japonais ne s'est incliné que 7/5.

La deuxième cause risque d'être assez embêtante pour la suite du tournoi de Nadal. L'Espagnol, dont les doigts sont systématiquement bardés de sparadraps préventifs, a été victime de grosses ampoules à la main gauche, celle qui tient la raquette. Ainsi, sur cette vidéo, on peut voir les dégâts causés lorsqu'il a fait appel au soigneur.

Quiconque joue régulièrement au tennis sait en effet qu'il est très difficile de jouer et de tenir sa raquette avec une main blessée par des ampoules. Espérons pour le Majorquin qu'il trouve la recette miracle pour guérir ses blessures avant son quart de finale contre Dimitrov !