Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

08/07/2013

Tops et flops de Wimbledon

La quinzaine londonienne terminée, il convient désormais de dresser le bilan et de désigner les tops et flops du tournoi.

LES TOPS

Chez les dames, évidemment, les deux finalistes sont à ranger dans cette catégorie. Marion Bartoli est parvenue à accrocher son premier titre du Grand Chelem. A 28 ans. Même si son tennis n'est pas vraiment académique et certainement pas le plus agréable à admirer, une chose est certaine: Marion a la hargne et se bat sur chaque point sur chaque balle. Elle n'aura pas perdu le moindre set de la quinzaine.

wimbledon,tennis,atp,wta,londres,tournoi,tops,flops

Sabine Lisicki, elle, est complètement passée à côté de sa finale, dépassée par la charge émotionne d'une finale d'un tournoi du Grand Chelem. Et pourtant, l'Allemande a réalisé un parcours sans faute jusque là, retournant des situations désespérées contre Serena Williams et Agnieszka Radwanska. On a cru qu'elle pourrait revenir dans la finale. Il s'en est fallu de peu. La voir pleurer au moment de servir était vraiment difficile, tant elle ne méritait pas de passer à côté de cette rencontre. Cependant, quelque chose nous dit qu'on la reverra bientôt à ce stade d'une levée du Grand Chelem, avec encore plus d'armes et une meilleure gestion des émotions.

Enfin, comment ne pas citer Kirsten Flipkens. La petite Belge a fait vibrer tout le pays, comme au temps de la splendeur passée de Justine et Kim. Si elle a quelque peu loupé sa demi-finale contre Bartoli, elle aura sorti un enorme match contre Kvitova en quarts de finale. Flipper vient d'ailleurs d'entrer dans le top 15 mondial !

wimbledon,tennis,atp,wta,londres,tournoi,tops,flops

Chez les messieurs, Andy Murray est enfin parvenu à réaliser son rêve et remporter ce tournoi, si cher à son coeur, qui se refusait à lui ! Après son sacre aux JO l'année passée, Andy est actuellement le joueur le plus redoutable, en termes de résultats, sur gazon. Il a fait honneur à son statut de 2ème joueur mondial et a démontré qu'il faudra bien compter avec lui dans le futur. Pourra-t-il déloger Djokovic de son statut de numéro 1 mondial ?

wimbledon,tennis,atp,wta,londres,tournoi,tops,flops

Novak, justement, a réalisé un très bon tournoi, sortant quelques gros matches (contre Del Potro notamment) avant de rater sa finale. Mais bon, le Serbe était encore là, fidèle au rendez-vous au dernier stade de l'épreuve.

Juan-Martin Del Potro, justement, revient bien ! Il s'en est fallu de peu pour qu'il se retrouve en finale du tournoi. Après ses mois de galère et ses nombreuses blessures, l'Argentin entrevoit enfin le bout du tunnel !

Jerzy Janowicz, dont on dit le plus grand bien, a posé de nombreux problèmes à Andy Murray en demi-finales. Il faudra compter avec lui dans les années à venir ! Son service surpuissant en fera un incroyable joueur de dur s'il parvient à jouer plus intelligement et à construire le point quand sa première balle fait défaut.

wimbledon,tennis,atp,wta,londres,tournoi,tops,flops

Enfin, n'oublions évidemment pas Steve Darcis, auteur du premier coup de massue sur le tournoi, après qu'il ait éliminé Rafael Nadal d'entrée ! Malheureusement pour lui, on connait la suite...
 

LES FLOPS

Les deux big flops sont évidemment les deux joueurs issus du Big Four éliminés aux premier et second tour, à savoir Rafael Nadal et Roger Federer. On voyait déjà les deux ténors se retrouver pour une finale épique... C'est raté ! Roger aura-t-il encore l'occasion de triompher dans son jardin ? Rafa jouera-t-il encore sur gazon ? Il faudra attendre un an pour avoir les réponses à ces questions !

wimbledon,tennis,atp,wta,londres,tournoi,tops,flops

Chez les dames, les flops se nomment Sharapova, Azarenka et Serena Williams. On pourrait encore citer d'autres joueuses du top ten, incapables de tenir leur rang, mais ces trois joueuses attirent bien évidemment tous les regards. L'Américaine a perdu à la surprise générale, et alors qu'elle était largement devant, contre la future finaliste déçue, Lisicki. Etonnant de la part d'une joueuse qui n'a pas l'habitude de donner des matches de la sorte ! 
Mention spéciale à Victoria Azarenka qui s'est blessée lors de son premier tour et n'a donc plus pu défendre ses chances par la suite. Même type de remarque pour Maria Sharapova, sortie également après avoir chûté sur un gazon qui s'était transformé en patinoire la première semaine. 

wimbledon,tennis,atp,wta,londres,tournoi,tops,flops

Le gazon, justement, peut être rangé dans la catégorie des flops. Quoiqu'en disent les spécialistes, les jardiniers et les organisateurs, l'herbe de Wimbledon s'est révélée être une coupeuse de tête pendant la première semaine. Ultra glissant, il a éliminé bon nombre de joueuses et joueurs, dont certain(e)s candidat(e)s à la victoire finale ! Il parait que cela n'a rien à voir avec la retraite de l'ancien jardinier des lieux...

Dernier gros flop côté belge: Yanina Wickmayer. Une nouvelle fois, Yanina n'est pas parvenue à passer le premier tour d'un tournoi du Grand Chelem, quelques semaines après son élimination précoce à Roland Garros. Ici aussi, elle a perdu d'entrée contre une illustre inconnue bien moins classée qu'elle... Elle commence également à bien reculer dans la hiérarchie mondiale !

wimbledon,tennis,atp,wta,londres,tournoi,tops,flops

Le point exceptionnel de Murray

Les éloges de Murray à Bartoli: "Une fille sympathique et amusante"

Murray, Wimbledon, ATP, WTA, tennis

Murray et Bartoli ont un point commun: ce sont les champions de l'édition 2013 de Wimbledon
Le Britannique Andy Murray a rendu hommage à Marion Bartoli, "une fille très sympathique et très amusante", après avoir gagné Wimbledon pour la première fois dimanche comme la Française la veille.
 
"C'est une fille très sympathique. J'ai passé un peu de temps avec elle ces dernières années", a-t-il dit en conférence de presse après sa victoire sur Novak Djokovic.
 
"Elle travaille très dur. Beaucoup de gens ont mis en question ses méthodes de travail, sa façon de jouer. Ca m'a fait plaisir qu'elle gagne. Je suis sûr qu'on va bien s'amuser ce soir (à la réception officielle du tournoi). C'est une fille très amusante", a ajouté l'Ecossais.

07/07/2013

Murray triomphe pour la première fois à Wimbledon

murray.jpg

Les échanges ont été des plus disputés sur le court londonien.
Après avoir pris chacun leur premier service, Murray est parvenu a breaker Djokovic. Mais le Serbe a pu contre-breaker. Murray a finalement pris le premier set à son compte pour s'imposer 4-6.
 
Dans  la deuxième manche, Djokovic semblait avoir repris quelque peu des couleurs, allant jusqu'à mener 4-1... Mais Murray a repris l'ascendant pour finalement remonter et empocher ce second set (5-7).
 
La troisième manche était encore très disputée mais le Britannique s'est montré le plus costaud et remporte Wimbledon !

06/07/2013

L'incroyable abandon de Bogomolov !

Une finale de rêve !

urray.jpgMurray a souffert face à Janowicz, mais rejoint en finale un Djokovic venu à bout de Del Potro au terme d'un match titanesque.
La finale de Wimbledon opposera bien Novak Djokovic à Andy Murray dimanche, mais l'Argentin Juan Martin Del Potro a bien failli modifier le scénario qui semblait écrit depuis les défaites précoces de Federer et Nadal en livrant une bataille épique en cinq sets au N.1 mondial.
 
Après 4h 43 min, un record pour une demi-finale dans le tournoi londonien, et un feu d'artifice de coups gagnants, le Serbe a fini par faire prévaloir ses formidables jambes (7-5, 4-6, 7-6, 6-7, 6-3) pour s'offrir sa deuxième finale à Londres, deux ans après son succès de 2011, et sa onzième en Grand Chelem. "C'est un des plus beaux matches que j'ai jamais joués", a dit Djokovic, qui a manqué deux balles de match dans le tie-break du quatrième set, retardant de trois-quarts d'heure la conclusion.
 
Andy Murray a dû lui aussi livrer une grosse bagarre à l'invité-surprise du dernier carré, le Polonais Jerzy Janovicz, premier joueur de son pays en demi-finale d'un tournoi majeur, battu en quatre sets 6-7, 6-4, 6-4, 6-3.
 
Redouté pour ses services monstrueux qu'il balance régulièrement à 220 km/h en première et à 190 km/h en seconde, le 22e mondial a posé beaucoup de problèmes à Murray avec ses frappes du fond du court d'une violence à en briser sa raquette, mais aussi avec ses amorties, sa grande spécialité.
 
Le match a été interrompu pendant une trentaine de minutes, nettement avant la tombée de la nuit, à 2 sets à 1 en faveur du Britannique, pour permettre la fermeture du toit, à la grande colère de ce dernier, qui était en train de faire pencher la balance en sa faveur. Il venait d'aligner cinq jeux après avoir été mené 4 à 1. C'est pourtant lui qui a fait le break très vite dans le quatrième set pour s'envoler vers la victoire.
 
Excellent retourneur, le N.2 mondial a encaissé beaucoup moins d'aces que son rival (9 contre 20) et a su se mettre à l'abri derrière sa première balle (1 seul break concédé). C'est surtout l'inexpérience de Janowicz, 22 ans et seulement cinq tournois du Grand Chelem à son actif, qui lui a coûté cher dans les moments importants du troisième et pour aborder le quatrième.
 

Du grand spectacle
 
Le grand spectacle avait eu lieu avant entre les deux seuls joueurs qui n'avaient cédé aucun set pour atteindre le dernier carré.
 
Quoique menant 8 à 3 dans leurs duels, Djokovic se méfiait de Del Potro qui l'avait privé de la médaille de bronze olympique dans leur seul match sur herbe l'an passé au même endroit. Le Sud-Américain, 8e mondial, s'était aussi imposé dans leur dernier match en date, cet hiver à Indian Wells.
 
Il avait raison. Pilonné par l'énorme coup droit de la "Tour de Tandil" (1,98 m), le N.1 mondial a dû ramener une quantité phénoménale de balles et multiplier les aces (22 contre seulement 4 à l'Argentin, pourtant réputé plus gros serveur) pour décourager enfin son rival dans le cinquième set.
 
"J'ai joué un de mes meilleurs matchs sur herbe mais ça n'a pas suffi. La prochaine fois il va falloir que je tape encore plus fort", a dit Del Potro, qui aura besoin de quelques jours pour digérer la déception, mais va savourer son retour au premier plan quatre ans après sa victoire à l'US Open.
 
Ce Djokovic-Murray, le dernier classique du circuit, sera le 19e affrontement entre les deux joueurs (11-7 pour l'Ecossais). Trois des quatre dernières finales de Grand Chelem auront opposé ces deux hommes au style de jeu similaire après celle de l'Open d'Australie 2013, gagnée par le Serbe, et celle l'US Open 2012, où le Britannique avait enfin remporté son premier "major".
 
Djokovic cherchera à ajouter un septième Grand Chelem à son palmarès et Murray à mettre fin à une très longue attente, la dernière victoire d'un Britannique à Wimbledon, celle de Fred Perry, datant de 1936

05/07/2013

Vers une finale de rêve ?

ATP, tennis, Wimbledon, Murray, Djokovic, Del Potro

Après l'hécatombe que nous avons connue dans le tableau féminin, dans lequel toutes les têtes de séries ont été balayées une à une, Agnieszka Radwanska et Kirsten Flipkens étant les dernières victimes, on s'attendait également à une solide révolte dans le tournoi masculin également.

Et pourtant, si le début du tournoi a bien pris cette direction, la suite s'est, elle, révélée beaucoup moins surprenante. En effet, après les éliminations de Nadal au premier tour et de Federer au second, les surprises ont été beaucoup moins nombreuses. Si bien que les 2 premiers joueurs au ranking ATP sont encore en course pour tenter de décrocher leur place en finale.

Novak Djokovic et Andy Murray sont là et bien là, accompagné de Juan-Martin Del Potro. En fait, le seul joueur qu'on n'attendait pas à ce stade de l'épreuve est Jerzy Janowicz, le fantasque et talentueux polonais. Il rencontrera donc Andy Murray pour tenter l'impossible exploit de se hisser en finale du tournoi londonien.

L'autre demi opposera donc Novak Djokovic à Juan-Martin Del Potro. L'Argentin, tombeur de David Ferrer en quarts, possède toutes les armes pour être solide sur gazon, ce n'est pas nouveau. Il pourra donc poser de gros problèmes à Novak. 

Si le duel de rêve entre Djokovic et Murray n'est pas encore acquis, on se dirige, dans tous les cas de figure, vers une très jolie affiche en finale !

03/07/2013

Djokovic et Del Potro filent en demi-finales !

tennis, ATP, Wimbledon, Del Potro, DjokovicIl n'aura fallu que trois petits sets à Novak Djokovic pour venir à bout de Tomas Berdych et se qualifier pour les demi-finales, sur le court numéro 1, à Wimbledon. Score final: 7/6 6/4 6/3.

Il y rencontrera Juan-Martin Del Potro, vainqueur dans la même minute que le Serbe, de David Ferrer, lui aussi en trois sets: 6/2 6/4 7/6.

Del Potro se fait mal contre Ferrer

Wimbledon: place aux messieurs !

tennis,wimbledon,atp,djokovic,murray,verdasco,ferrer,del potro

Après des quarts de finale dames de folie et les qualifications, au forceps, de Flipkens et Radwanska ou, plus faciles, de Lisicki et Bartoli, c'est aujourd'hui au tour des messieurs de fouler les courts londoniens pour disputer leurs quarts de finale !

Les festivités débuteront par les rencontres entre David Ferrer et Juan-Martin Del Potro sur le central et entre Novak Djokovic et Tomas Berdych sur le court numéro 1. 

Ces matches seront suivis dans la foulées des duels opposant Andy Murray à Fernando Verdasco (Central) et Lukasz Kubot à Jerzy Janowicz (court numéro 1).

Le début des rencontres est programmé pour 14 heures. Enfin, si la pluie qui s'est invitée hier à Londres permet aux joueurs de fouler la pelouse. Ce sera à coup sûr le cas sur le Central, puisqu'il est muni d'un toit. Cela sera, par contre, plus compliqué sur le court numéro 1 !

Vu les prévisions météo du jour, c'est assez mal parti...

De ces 4 quarts de finale, on suivra bien sûr plus attentivement les matches de Murray et Djokovic, les deux grands favoris parmi les rescapés de la quinzaine londonienne.

Le duel entre Ferrer et Del Potro et l'opposition de styles qui ira avec vaudront également le coup d'oeil !

Enfin, même si l'affiche est nettement moins alléchante, le combat fratricide entre les deux joueurs polonais, Kubot et Janowicz, vaudra sans doute la peine d'être vécue également. Le dernier joueur cité s'annonce en effet comme étant un probable futur grand du tennis mondial. Et puis, l'un des deux Polonais se retrouvera catapulté en demi-finales, où il rencontrera le vainqueur de Verdasco-Murray.