Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

06/02/2014

Fed Cup: la route sera longue...

WTA, tennis, Fed Cup, Wickmayer, Flipkens

Le couperet est déjà tombé hier à Budapest. Lourdement battue par les Pays-Bas, sur le score sans appel de 3-0, la Belgique ne pourra pas tenter sa chance en barrages pour monter dans le groupe mondial II de Fed Cup.
L'équipe coachée par Ann Devries restera dans ce que l'on pourrait nommer la division 3 de la compétition, puisque la victoire, aisée, contre le Luxembourg met nos compatriotes hors de danger pour la dernière place du groupe, synonyme de relégation en division 4 (en réalité le groupe hors mondial 2), quelque soit le résultat  de la confrontation contre la Croatie.

Il est clair que malgré le niveau actuel, très décevant, de l'équipe belge, l'on peut quand même penser qu'elle n'est pas à sa place à cet échelon.
Si le groupe mondial I semble clairement trop fort pour les ouailles d'Ann Devries à l'heure actuelle, on peut néanmoins penser que cette équipe a sa place dans le groupe mondial II.

Oui, mais voilà, il faudra encore attendre quelques temps. Il faudra d'abord retenter sa chance à l'échelon actuel avant, espérons-le, de pouvoir jouer les barrages pour monter dans le groupe mondial II. Encore une fois, il faudra attendre au minimum une année supplémentaire.

Attendre et espérer, surtout ! Espérer que Wickmayer, toujours emplie de bonne volonté quand il s'agit de défendre les couleurs de son pays, retrouve son vrai niveau. Yanina, on le sait, a clairement le niveau d'une Top 20 ou 30 quand elle joue libérée. Ce qui n'est visiblement plus le cas depuis trop d'années maintenant !

Espérer aussi qu'Ann Devries puisse aligner son équipe complète. Avec Yanina donc, mais aussi avec Kirsten Flipkens. L'équipe sera d'office plus équilibrée, Wickmayer aura moins de pression sur ses frêles épaules et les jeunes joueuses que sont encore An-Sophie Mestach et Alison Van Uytvanck pourront avoir le temps dont elles ont besoin pour prendre quelques planches !

Le chemin est long, la route est sinueuse, la pente est raide, mais le challenge est excitant ! Il ne faudra pas commettre l'erreur de tomber dans la sinistrose, de condamner des joueuses qui donnent quand même tout ce qu'elles ont pour leur pays... et attendre des jours meilleurs !

Les commentaires sont fermés.