Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

10/05/2013

Madrid: Federer prend la porte face à Nishikori

nadal.jpgLe Japonais a infligé un 6-2 au Suisse dans l'ultime manche. Le tenant du titre est donc sorti dès les 1/8e de finale

MADRID Le Suisse Roger Federer, tenant du titre, a été éliminé en trois sets 6-4, 1-6, 6-2, par le Japonais Kei Nishikori, 16e mondial, jeudi en 8e de finale du Masters 1000 de Madrid.

Cette élimination est la seconde grosse surprise du tournoi, après la défaite au premier tour du N.1 mondial Novak Djokovic face au Bulgare Grigor Dimitrov.

Federer, N.2 mondial, faisait son retour à la compétition à Madrid, après avoir fait une pause de sept semaines depuis son élimination en quart de finale à Indian Wells.

Le Suisse connaît un début de saison bien difficile, puisqu'il n'a encore joué la moindre finale en cinq tournois. Il est le seul membre du Top 10 avec le Tchèque Tomas Berdych à ne pas encore avoir remporté le moindre tournoi.
Ce revers, dans un tournoi qu'il a gagné trois fois en 2006, 2009 et 2012, signifie également que Federer devrait abandonner lundi sa place de N.2 mondial au Britannique Andy Murray.

Nishikori, 23 ans, vainqueur cette année à Memphis, signe là la plus belle victoire de sa carrière. Il appartient à la même génération que Dimitrov, qui commence donc à affirmer ses prétentions à prendre un jour le pouvoir.
Le Japonais, dont le meilleur résultat est un quart de finale à l'Open d'Australie en 2012, a globalement dominé un Federer un peu lent et pas au mieux de sa forme.

Hormis au second set, le Suisse a accumulé les erreurs inhabituelles pour lui et s'est montré dans l'ensemble très irrégulier.

Nadal tranquille 

Rafael Nadal s'est lui facilement qualifié pour les quarts de finale du Masters en disposant du Russe Mikhail Youzhny, 31e mondial, en deux sets 6-2, 6-3.

L'Espagnol, N.5 mondial, a fait oublier son élimination l'an passé en 8e de finale du tournoi madrilène. Sur une terre battue couleur bleue et particulièrement glissante qu'il n'aimait pas du tout, il s'était incliné devant son compatriote Fernando Verdasco.

Madrid est revenu cette année à une terre battue rouge et de meilleure qualité, qui convient bien mieux au jeu de Nadal. Au prochain tour, il affrontera son compatriote David Ferrer ou le vétéran allemand Tommy Haas.

Les commentaires sont fermés.